Les cookies vont-ils disparaître de nos sites ?

Les cookies vont-ils disparaître de nos sites ?

Qu’ils apparaissent sur votre smartphone ou sur votre écran d’ordinateur, les bandeaux cookies font désormais partie du paysage web. Le principe de ces cookies est de permettre de collecter différentes données à votre sujet. Il y a d’un côté les cookies tiers, qui peuvent être utilisés à des fins de ciblage publicitaire, et de l’autre, les cookies natifs (ou first-party) qui permettent de collecter des données authentiques et précises livrées par l’utilisateur lui-même, et donc recueillies avec consentement.

Quelles règles pour les responsables de site ?

Lors de sa visite sur un site Internet, l’internaute est invité à accepter ou refuser le dépôt de cookies sur son terminal. Enfin a priori, puisque cette règle n’est pas toujours suivie par les responsables de sites Internet, depuis l’entrée en vigueur du RGPD, en 2018. Le visiteur doit être éclairé sur l’utilisation de ses données personnelles et pouvoir donner son accord ou son désaccord librement, de la même façon et aussi simplement, quel que soit son choix. Sauf que cette règle va sans doute évoluer.

Un changement prévu pour 2023

Google parlait d’une échéance pour fin 2022, ce sera finalement pour 2023. Les cookies tiers sont amenés à disparaitre progressivement.
Ceux-ci sont jugés non essentiels et surtout invasifs dans la vie privée des internautes. Ils permettent de suivre le parcours des visiteurs d’un site Internet, de cibler leurs habitudes et intérêts pour mieux personnaliser les publicités proposées par les annonceurs.

Des méthodes alternatives proposées par Google

Des méthodes alternatives de ciblage publicitaire, mises en place par Google et plus respectueuses de l’utilisation des données personnelles, viendront prendre la place de ces pratiques déjà installées. Ces pratiques actuelles sont problématiques sur plusieurs plans : les données exploitées sont moins précises et peuvent être utilisées massivement, elles sont peu fiables et peuvent ne pas être mises à jour.

L’info en bref :

  • 2023 : échéance sur la disparition des cookies tiers
  • Le cookie tiers, problématique en termes de vie privée, permet aux annonceurs de pratiquer le ciblage publicitaire
  • Pour l’entreprise, il est essentiel de pouvoir proposer un produit concordant avec les attentes de sa clientèle
  • Google compte proposer des solutions alternatives à cette disparition des cookies tiers
  • Seulement 1 internaute sur 4 accepte systématiquement le dépôt de cookies
  • Selon une étude, 4 clients sur 5 se disent prêts à partager leurs données s’ils estiment le bénéfice concret et qu’ils se sentent en confiance


  • WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux