Communication graphique | Site internet | Ergonomie | Marketing | Conseil web

Conception multimédia sur supports numériques et imprimés

Depuis près de 10 ans, Inkern Communication propose des prestations de création graphique, automatisation, optimisation et référencement. Nous proposons également de personnaliser vos pages web existantes, en sur-mesure comme en clé-en-main (Wordpress, Joomla, BoutikOne, Prestashop...)

Graphisme et technique

Interlocuteur unique

Travaillez avec un seul interlocuteur polyvalent qui maîtrise visuel et technique.

Simple

Conseil permanent

Si la gestion de votre projet vous appartient, comptez sur un accompagnement avant, pendant et après votre projet.

Simple

Un réseau solide

Chef de projet, programmeur, graphiste, référenceur, dessinateur... Une palette de pros pour votre communication.

Besoin de faire le point sur votre site?

Demandez un rendez-vous téléphonique

C'est parti !

Passage au salon e-commerce 2012

Pour ce nouvel opus du salon du e-commerce, nous étions présents pour « veille techno » mais surtout retrouver une cliente en cours de création e-commerce. Globalement, on reste dans le développement des offres logistiques (forte présence de SoColissimo en terme de communication chez Laposte), packaging, types de paiement, et bien évidemment les solutions e-commerce.

Il devient complexe de s’y retrouver dans le nombre d’offres de paiements en ligne. La finalité est certes la même, proposer au e-marchand de vendre en ligne, mais les conditions de paiement et les prérequis varient (exemple: avoir un contrat VAD ou non auprès de la banque, tarif fixe, tarif variable, tarif au nombre de transactions). C’est donc au e-marchand de faire ses projections en terme de panier moyen et nombre de transactions pour trouver l’offre qui lui correspond le mieux.
Les mots valises comme « innovation », « intuitif », « 2.0 », « durable » qui veulent tout et rien dire sont affichés sur un grand nombre de stand, heureusement le contact avec les commerciaux et dépliants nous permettent de faire notre propre interprétation et nos conclusions. Quelques démonstrations nous font sourire avec un représentant qui ne parvient pas à se connecter sur un site (forcément, en tapant aaaa/bb au lieu de aaaa.bb, même si on recommence, ça ne marche pas). Certains stands étaient-ils présents par simple principe?

Des belles chemises blanches, du gel dans les cheveux, des accents à la Marc Olivier Fogiel, des bulles, des paillettes, pas de souci pour le bling-bling qui semble faire partie du jeu. Les solutions pour « juger » sans se faire séduire? Un peu de jugeote quant au seuil d’autonomie que votre contrat vous propose, ne pas être avare sur votre temps de réflexion devant un bon vieux tableau comparatif avec VOS critères dans les colonnes.

Attention aussi vis-à-vis de ce qui concerne l’aspect juridique (qui est propriétaire de votre nom de domaine? Qui va s’occuper de la déclaration CNIL?) : renseignez-vous au préalable à votre CFE (Centre de Formalité des Entreprises, comme la CCI par exemple). Les formations « Echangeur PME » de la CCIP que nous fréquentons sont un bon outil pour affiner votre libre-arbitre.
Cette année, nous avons encore récupéré 2 sites suite au mécontentement de clients qui ont signé un peu trop vite, sans méfiance devant des grands noms qui rassurent ou des plaquettes pleines d’effets. Aussi, Inkern Communication continue à tirer son épingle du jeu, sans prétention ni Grands Titres Truffés de Capitales. Pour faire une étude complète sans mauvaises surprise le jour des mises à jour de votre site e-commerce, nous vous conseillons de :
– regarder de près les fonctionnalités, l’idéal étant de consulter le back-office
– vous pencher sur tout ce qui concerne la propriété de la marque, du produit, du nom de domaine
– comparer les offres transporteurs par rapport à votre flux et volume de marchandises prévu
– vérifier l’autonomie que vous aurez pour les mises à jour (qui peut changer quoi)
– la flexibilité du code : une fonctionnalité peut ne pas coller parfaitement à votre métier ou le jargon de la profession, c’est toujours le risque avec les packs. Il peut cependant être plus intéressant d’adapter une solution toute faite : pour cela, vérifier qu’un prestataire peut modifier le code (le prestataire fournisseur ne proposera pas forcément ce service s’il n’a pas le personnel pour travailler en sur-mesure ou par simple positionnement marketing).
– la flexibilité du graphisme : votre boutique va-t-elle ressembler à celle du voisin? A voir si cela vous pose un problème, l’essentiel est que ce soit clair dès le début
– que se passe-t-il la 2e année pour les boutiques avec abonnement? Payez-vous un hébergement, une maintenance? Attention aux illusions « je paye tous les mois donc on s’occupe de moi » : cela peut être uniquement un étalement financier du produit en lui-même. Mentionnez tout cela dans votre prévisionnel, toujours pour mieux contrôler la situation de votre projet.